Edith Taieb

Assistant Professor

  • Department: French Studies and Modern Languages
  • Office: 
    SD1-11
  • Office Hours: 
    Mondays and Tuesdays 15:30-16:30 or by appointment.

See Courses >>

Before joining The American University of Paris (AUP), Professor Taïeb has taught at the Centre de Formation Permanente at Paris 3 (Sorbonne Nouvelle) from June 1981 to November 1986, among other institutions. Taïeb's first teaching position at AUP was in September 1985. Since then she has been teaching French language classes in the former department of French Studies, now department of French Studies and Modern Languages. In 2002, she completed her doctoral work in language sciences (discourse analysis) at Paris 8. In 2003, she was appointed Honorary Member of the French Honor Society 'Pi Delta Phi'.



Education/Degrees

  • Doctorat ès Sciences du Langage, Université de Paris VIII
  • Maîtrise de Droit, Université de Nice
  • Licence, Maîtrise ès Lettres, DEA, Diplôme de Méthodologie de l’Enseignement du Français, Université de Paris VIII

Publications

  • 1982 , La Citoyenne , éd. Syros (collection mémoire des femmes).
  • 1991, « La référence à 89 dans le discours d’Hubertine Auclert », Les Femmes et la Révolution française, t.3, P.U.M., Toulouse.
  • 1999, « Penser la parité avec Hubertine Auclert, fondatrice de la ‘jeune école féministe’ », dans le N°7 de la revue Lunes, avril.
  • 2000, « Abuses of  ‘Masculinism’ in Hubertine Auclert’s La Citoyenne », Women seeking expression, France 1789-1914, Monash Romance Studies 6, Melbourne.
  • 2001, « Corps réifiés, corps souffrants ; une image du corps des femmes dans le discours d’Hubertine Auclert » Degré (revue belge de sémiotique), n°105-106, printemps-été.
  • 2005, Une notice biographique sur Hubertine Auclert pour le volume consacré aux « Femmes » qui va être élaboré dans la collection du Dictionnaire du Monde Religieux dans la France contemporaine des éditions Beauchesne.
  • 2005, « Le politique et le domestique. L’argumentation d’Hubertine Auclert sous la Troisième République ». In Mots : Les langages du politique. Usages politiques du genre. P. 23-36.   N° 78, Juillet 2005 (http://mots.revues.org/310).
  • 2006, « Coloniser and Colonised in Hubertine Auclert’s Writings on Algeria : An encounter doomed to failure”, A ‘Belle Epoque’ ? Women in French Society and Culture 1890-1915, eds D. Holmes and C. Tarr, Oxford and New York : Berghahn.
  • 2007, « Hubertine Auclert : Les conséquences mortifères de ‘l’imprévoyance’ des hommes seuls au pouvoir ». In The Resilient Female Body: Health and Malaise in Twentieth-Century France. Eds. Maggie Allison and Yvette Rocheron. Peter Lang. Bern: January 2007.
  • 2008, Présentation, avec Rebekah Rast, du volume publié à l’issue du colloque organise le 6 Octobre à AUP, Savoirs et savoir-faire dans l’apprentissage et l’enseignement d’une langue étrangère, Aile, n° 27, Encrages.
  • 2009, Articles sur 5 figures du féminisme français: Marie-Rose Astié de Valsayre, Hubertine Auclert, Louise Barberousse, Élisabeth Renaud et Clarisse Simon pour le Dictionnaire des créatrices, édition des Femmes, à paraître.

Conferences & Lectures

  • 2000, « Hubertine Auclert, pionnière de la parité », le 13 mars, à Saint-Quentin-en Yvelines, dans le cadre du séminaire Rapports sociaux de sexe (DEA d’Histoire culturelle), organisé par Armelle-Lebras-Chopard.
  • 2000, «  Le Code Napoléon ou les femmes face à l’illégalité masculine’ dans le discours d’Hubertine Auclert », au congrès du CIEF (Conseil international d’études francophones), le 27 mai, à Sousse (Tunisie).
  • 2001, Conférence sur « la vie et la pensée d’Hubertine Auclert », à la Maison des Femmes de Montreuil le 22 février dans le cadre d’un cycle sur ‘Les femmes rebelles’.
  • 2001, « Corps réifiés, corps souffrants ; une image du corps des femmes dans le discours d’Hubertine Auclert », au congrès du CIEF, le 30 mai, à Portland dans le Maine (USA).
  • 2002, « La notion de sujet dans le discours d’Hubertine Auclert » ; exposé fait dans le cadre du séminaire de Geneviève Fraisse (sur « la controverse des sexes ») à l’EHESS le 15 mars.
  • 2002, « Colonisateurs et colonisé-e-s dans le discours d’Hubertine Auclert ; une rencontre vouée a l’échec… », le 27 avril, à Hinsley Hall, Headingley, Leeds, dans le cadre d’un colloque organisé par Women in French (UK) et intitulé : ‘A Belle Epoque ? Women and Feminism in French Society and Culture 1890-1910’.
  • 2002, « Les femmes en politique : condition obligée du passage de la ‘res hominum’ à la ‘vraie république’ ou ‘république démocratique’ dans le discours d’Hubertine Auclert », le 20 septembre, à l’Université de Toulouse-Le Mirail, dans le cadre du Colloque international Ruptures, Résistances et Utopies.
  • 2002, « Du mépris au respect de l’autre : le chemin vers une ‘vraie république’ pour Hubertine Auclert », le 12 octobre à Marseille, dans le cadre du Colloque national Liberté, Egalité, Altérité organisé par le Mouvement Jeunes Femmes.
  • 2003, « Hubertine Auclert : de la « république dans le ménage » à la « vraie république », cours public donné le 3 novembre à l’Abbaye Saint-Vincent, au Mans, à l’invitation de la Délégation aux Droits des Femmes de la Préfecture de la Sarthe, dans le cadre du cycle « Femmes en marche au XIXe siècle ».
  • 2004, « Hubertine Auclert : les conséquences mortifères de ‘l’imprévoyance’ des hommes seuls au pouvoir », le 9 mai, à Hinsley Hall, Headingley, Leeds, dans le cadre d’un colloque organisé par Women in French (UK) et intitulé : Women and Health in France and Francophone Countries’.
  • 2004, « Une féministe d’avant-garde sous la Troisième République : Hubertine Auclert », le 8 juillet à Cannes, dans le cadre du Cinquième Congrès Européen Sciences de l’Homme et Sociétés, intitulé Femmes/Hommes, L’invention des possibles, organisé par Cultures en Mouvement.
  • 2010, À l’occasion du 8 mars, présentation de la pensée et du parcours d’Hubertine Auclert, à l’invitation du Conseil régional d’Île-de-France.
  • 2010, « La postérité d’Hubertine Auclert », le 20 mai 2010, à Angers, dans le cadre du Colloque international organisé par le CERHIO (Université d’Angers) et le Centre d’histoire de Sciences Po (Paris). Ce colloque s’intitulait : « Les Féministes de la 2ème vague, actrices du changement social ».

Affiliations

Member of the A.N.E.F. (Association Nationale des Etudes Féministes)and the Association Archives du féminisme.